Maxim Vengerov

Maxim Vengerov

Considéré comme l´un des artistes les plus dynamiques de la planète, Maxim Vengerov s´est produit dans toutes les grandes villes du monde aux côtés des orchestres les plus prestigieux. Formé dans la plus pure tradition russe, il jouit d´une réputation artistique au-dessus de tout soupçon: celle de quelqu´un toujours en quête de nouvelles voies créatives.

Après avoir atteint les sommets comme instrumentiste, Vengerov a suivi les pas de son mentor Mstislav Rostropovitch et porté son attention vers la direction d´orchestre, en emmenant avec lui sur les podiums sa musicalité à fleur de peau. Il a pris ses premières leçons auprès du Professeur Vag Papian, qui a lui–même été l´élève de l´illustre Ilya Musin à Saint–Pétersbourg. Sur l´invitation de Valery Gergiev, il a été amené à diriger l´Orchestre du Théâtre Mariinski, récoltant les acclamations tant du public que de la critique. Durant les dernières saisons, il a développé des relations étroites avec le Verbier Festival Orchestra, l´Orchestre philharmonique de Bergen et la Sinfonietta de Cracovie. Ses débuts au Carnegie Hall durant la tournée 2007 en Amérique du Nord du Verbier Festival Orchestra ont été vivement applaudis. «Les musiciens lui répondaient de façon magnétique», a écrit Vivien Schweitzer dans le New York Times.

Les projets intéressants ne manquent pas ces deux prochaines saisons: tournée en Amérique du Nord (Orchestre symphonique de Toronto, Orchestre symphonique de Montréal, etc.), tournée russe avec le Philharmonique de Moscou, série de concerts avec le kammerorchesterbasel, débuts avec l´Orchestre symphonique de Jérusalem. Maxim Vengerov a été réinvité à diriger l´Orchestre philharmonique de Bucarest, l´Orchestre symphonique de la Radio suédoise et le Philharmonique d´Oslo. Il fera ses débuts à Moscou et Saint–Pétersbourg avec les Virtuoses de Moscou. Au programme de ces différents concerts, on trouve des oeuvres de Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Bruckner, Tchaïkovski, Prokofiev et Chostakovitch.

Maxim Vengerov a fait l´objet d´un certain nombre de documentaires, parmi lesquels Playing by Heart, produit par Channel Four Television et projeté lors du Festival de Cannes 1999, et Living the Dream, qui a été diffusé dans le monde entier et s´est vu attribuer le Gramophone Award du meilleur documentaire 2008. En septembre 2008, il a été invité par la BBC à diriger son orchestre et à prendre part au jury des Maestro Series, une émission grand public destinée à faire découvrir l´univers fascinant de la direction d´orchestre. Il fait partie de plusieurs autres jurys, notamment celui du Concours de violon Yehudi Menuhin et du Concours de direction Donatella Flick.

Vengerov a commencé le violon à l´âge de cinq ans. Il a remporté plusieurs concours prestigieux, joué sous la direction des chefs les plus célèbres et enregistré tout le répertoire de violon pour le compte de grands labels (parmi lesquels Teldec et EMI). Il s´est vu décerner pour ses enregistrements les plus hautes distinctions (Grammy, Gramophone Artist of the Year…). Avide d´expériences qui lui permettent de se démarquer du profil d´enfant prodige, Vengerov s´est laissé séduire par de nombreux styles de musique (baroque, jazz, rock…). Il a pris le temps d´apprendre le tango et a créé le Tango Rock Concerto pour alto de Benjamin Yusupov, explorant la composante physique de la musique et offrant une belle image des différentes influences culturelles qui rythment le 21e siècle.

Outre Rostropovitch et Gergiev, Maxim Vengerov compte également Daniel Baerboim au nombre de ses mentors : pas seulement pour son rayonnement musical, mais aussi parce qu´il partage avec lui un engagement philanthropique marqué en faveur de l´éducation et de l´encouragement de nouveaux talents. Il aime à partager des moments de musique et de créativité avec de grands instrumentistes (et amis): Ida Haendel, Joshua Bell, Alexander Toradze, pour ne citer qu´eux. Mais il apprécie tout autant de faire profiter un jeune soliste prometteur de sa large expérience. L´éducation – entendez la participation à des forums musicaux et à des conférences – fait partie intégrante du travail de Maxim Vengerov. Il a le titre de professeur honoraire de plusieurs grands conservatoires de la planète, parmi lesquels la Royal Academy of Music de Londres.

En 1997, Vengerov a été le premier musicien classique à devenir Représentant de la Musique pour l´UNICEF, ce qui lui a donné l´opportunité unique de transmettre sa passion à des enfants du monde entier. Comme ambassadeur de l´UNICEF, Vengerov a joué pour des enfants défavorisés en Ouganda, en Thaïlande et dans les Balkans et aidé à récolter des fonds en faveur de programmes d´assistance de l´organisation. Il est, depuis 2007, ambassadeur du projet Zegna & Music, lancé en 1997 par la marque d´habits de luxe pour hommes Ermenegildo Zegna et destiné à promouvoir la musique classique. Il est le parrain du projet MIGDAl dans le nord d´Israël, qui a pour but de permettre à des enfants défavorisés d´apprendre à jouer d´un instrument et à improviser dans les styles classique et traditionnel – une façon d´utiliser la musique pour véhiculer des valeurs humanistes et culturelles. Vengerov supporte aussi le projet MIAGI en Afrique du Sud, qui fait se rencontrer à travers la musique des enfants de différentes origines ethniques.